• Yi Jing - suite

         J’ai déjà signalé mon intention, désir ou prétention, de traduire les hexagrammes du                        Yi Jing  -  suite Yi Jing – ou Yi King – en une série de peintures... Je dis bien traduire et non illustrer ou représenter, ce qui serait un absolu non-sens. 

         Je tente de m’approprier ce Livre des changements pour en transcrire plastiquement l’idée contenue en chaque hexagramme. Il s’agit d’un exercice personnel qui n’engage que moi.   

         Je souhaite, après étude et longue méditation, exprimer l’idée que je fais mienne en regard de chaque hexagramme, et l’interpréter tout en conservant le sens et l’essence… 

         Cette idée est abstraite, issue d’un mode de pensée très éloigné dans le temps comme dans l’espace géographique. Cf. ma page blog du 23 mai.

         Pour l’instant je tâtonne, je fais des essais. Je cherche encore la juste mesure de mon expression plastique. Cf. aussi en bas de la page blog du 13 mai.

                              Yi Jing  -  suite                             Yi Jing  -  suite                             Yi Jing  -  suite                             Yi Jing  -  suite

    Ci-dessus, successivement : L’Hexagramme 34 « La Puissance du Grand » qui nous invite à maitriser notre énergie… “Tonnerre” en haut, “Ciel” en bas.    - - -  Puis deux versions de l'hexag. 27, évoquant une nourriture matérielle comme spirituelle faite d’échanges et de passages :  en bas de “Montagne”, “Tonnerre” en anime l’inertie.    - - -  A droite l’hexag. 19 « L’approche » : “Brume s’élève de Lac” enserré par “Terre” qui domine. Le mouvement germe dans les profondeurs, il aboutira si l’on accepte les difficultés de l’apprentissage.      Cliquez pour agrandir...

    Nota : Chaque hexagramme est formé de deux trigrammes. Il existe huit trigrammes porteurs d’idées et signifiés par les idéogrammes de : Ciel, créateur – Terre, réceptif – Tonnerre, éveilleur – Eau, insondable – Montagne, immobile – Vent, pénétrant – Feu, lumineux – Brume ou Lac, serein.    

    « Rien ne se perd, ni se crée, tout se transforme...

  • Commentaires

    1
    FMG
    Samedi 5 Septembre à 13:29

    Les interprétations 2 et 3 me suggèrent des associations, le feu/ Mathieu/Rothko/ naissance du Feu / Le 2 Mélancholie de Dürer/ les angles se pénètrent

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :