• David B.

    Mon second fils (à droite et sans barbe sur la photo), qui a déjà publié plus de 70 ouvrages sous le pseudo de " David B ", viens de faire fort.Voici le début d’un article paru ce jour sur le site du FIGARO MAGAZINE. 

     

    EXCLUSIF - Durant tout l'été, Le Figaro Magazinepubliera en avant-première Veni, vidi, vici, le nouvel album des aventures d'Alix, ressuscité par le tandem David B.-Giorgio Albertini. Nous les avons rencontrés à Rome où ils nous ont dévoilé les secrets de fabrication de la bande dessinée qui a fait connaître et aimer l'Antiquité à des millions de lecteurs.

    Envoyé spécial à Rome

    La «résurrection» d'Alix, personne ne l'avait vraiment vue venir. Pleine de bruit et de fureur, longtemps tenue secrète par les Editions Casterman, signée David B. et Giorgio Albertini, elle prendra la forme d'un album qui sortira en librairie en septembre mais dont les lecteurs du Figaro Magazineauront la primeur durant tout l'été. Dès les premières images de Veni, vidi, vici, il semble qu'Alix revienne de loin. Il faut dire que depuis 1948, année qui l'avait vu naître dans les pages du Journal de Tintin, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts romains.

    Plus de 12 millions d'albums des 36 aventures de l'intrépide Gaulois se sont vendus, traduits en une quinzaine de langues, salués à la fois pour leur réalisme et leur minutie. Pourtant, depuis 2010 et la mort de son créateur Jacques Martin, «grand imagier de l'Antiquité» comme l'a qualifié l'historien Georges Bischoff, les aventures trépidantes de son héros envoyé extraordinaire de Rome, ami et agent de Jules César, commençaient à tomber doucement dans l'oubli, boudées par les jeunes générations.

    Qu'à cela ne tienne, le 70e anniversaire du valeureux fils d'un chef gaulois, esclave affranchi devenu l'indispensable émissaire de César à travers les mondes barbares en 50 avant J.-C., est l'occasion de le remettre en selle, le glaive à la main. Car même si cette icône de la BD franco-belge avait déjà fait reparler d'elle en 2012 (certes avec quelques cheveux blancs) grâce au tandem Valérie Mangin-Thierry Démarez dans la série Alix Senator, rien de tel que de retrouver un personnage bouillonnant de sève, de jeunesse, éternellement âgé d'une vingtaine d'années.

    Pour ce faire, le directeur éditorial de Casterman Benoît Mouchart a eu l'idée de lancer une «fusée Alix» comportant plusieurs étages. Le premier s'est présenté sous la forme d'une grande exposition rétrospective dévoilée en janvier dernier au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Ce sera ensuite une série de BD jeunesse baptisée Alix Origines, créée par Laurent Libessart et «destinée à un jeune public, avec un dessin mêlant le classicisme de la BD franco-belge à l'expressivité du manga». Mais auparavant, ...

    La suite de cet article est réservé aux abonnés. 85% reste à lire.

     Voir aussi l'article  " David B. "  sur Wikipedia.

    « - Approfondissement - MEDITER pour AGIR »

  • Commentaires

    1
    andre raux
    Dimanche 15 Juillet à 14:25

    BJR  jean moi qui suis un inconditionnel d'Alix vais me faire un grand plaisir  de le retrouver en septembre .... Bises

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :